De guerre las

De guerre las

Thème : « Les migrants »

Je me présente, j’ai 12 ans, et en me réveillant

Je regarde la télé à cause du mauvais temps

Malheureusement, il ne fait pas plus beau à l’écran

Je préfère de la pluie à un bombardement

 

Il est midi, je rentre pour manger

Bien entendu, on allume le poste de télé

Encore un village qui s’est fait bombarder

Et des réfugiés qui se sont noyés

 

Pendant un an, tous les matins pareils

Mêmes informations, mêmes musiques dans les oreilles

Je ne différencie plus réel et série policière

Ce n’est pas grave, j’éteins, ils m’ennuient avec leurs guerres

 

Ça m’énerve d’entendre parler des réfugiés

Et de ces pays qui se font bombarder

J’aimerais juste que l’on arrête de me montrer

Des images que le monde se fout de regarder

 

Juste après, à la télévision

Marine le Pen fait son apparition

Ce qu’elle dit est intéressant

Avec elle on n’entendra plus parler de migrants

 

 

Dans la nuit, durant mon sommeil

Un énorme bruit me réveille

Dès lors que j’ouvre mes yeux

Je vois ma maison en feu

 

Pour fuir l’incendie, nous sortons

Malheureusement, toute la ville est embrasée

Nous allons chercher refuge dans une autre région

Malheureusement, aucune ville n’est épargnée

 

On doit quitter le pays au plus vite

Trouver un pays neutre pour que l’on s’abrite

Arrivés aux frontières, on ne nous laisse pas passer

Parce que leur argent, on risque de leur voler

 

Maintenant, je me réveille

Mon rêve m’a porté conseil

Je me rends compte que la télé

M’a fait oublier l’humanité

 

Pourtant, je ne les haïssais pas

J’étais sous l’influence des médias

Que ce soit TF1 ou France 3

On banalise ce qui se passe là-bas