Les Rencontres Plumes Rebelles 2017

 

nouveauEnvoi des nouvelles pour le concours                                                       Une journée avec des auteurs de BD

 

cropped-Livre184x240-1.pngLes 10, 11 et 12 février 2017 se tiendront les 4ème Rencontres Plumes Rebelles, organisées par les militants d’Amnesty International France à Besançon. Ces rencontres se dérouleront le 10 février à l’UFR sciences du langage de l’homme et de la société, 32 rue Mégevand à Besançon et les 11 et 12 février à la salle Proudhon, place Granvelle.

Au programme de ces trois jours de débats et d’échanges : la remise de prix d’un concours de nouvelles, des expositions, des rencontres avec des auteurs de BD, des conférences et des tables-rondes autour des droits humains en présence d’auteurs et de spécialistes.

A l’occasion de ces Rencontres Plumes Rebelles, les militants d’Amnesty International proposent un grand concours de nouvelles dans les établissements scolaires et universitaires de Franche-Comté. Plus de 600 jeunes (collégiens, lycéens, étudiants) travaillent à l’écriture de textes inspirés des thèmes des tables-rondes.

Lors de la remise des prix, le 10 février, les textes récompensés seront lus par des comédiens de la compagnie Coloquinte. Les meilleures nouvelles seront éditées par les soins d’Amnesty International.

AMNESTY INTERNATIONAL

http://amnesty.fr/

La vision d’Amnesty International est celle d’un monde où chacun peut se prévaloir de tous les droits énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 et dans d’autres textes internationaux relatifs aux droits humains. Afin d’être fidèle à cette vision, Amnesty International se donne pour mission de mener des recherches et des actions visant à prévenir et faire cesser les atteintes graves à l’ensemble de ces droits.

De la recherche à l’action

Les enquêtes, menées par nos chercheurs sur le terrain et au travers du recoupement d’informations, donnent lieu à la publication régulière de communiqués et rapports (dont le rapport annuel). Ces informations  rendent compte de la situation des droits humains dans le monde et sont à la source des pressions exercées sur les autorités et décideurs (gouvernements, organisations internationales, groupes armés, entreprises et autres agents non gouvernementaux), de la mobilisation des militants (écritures de lettres et signatures de pétitions, rassemblements et manifestations, débats publics et éducation aux droits humains) et de la sensibilisation du public.

Le pouvoir de l’indépendance

La solidarité internationale, qui est au cœur de toutes nos actions, se nourrit de nos principes d’indépendance et d’impartialité. Amnesty International est indépendante de tout gouvernement, de toute tendance politique, de toute croyance religieuse et est donc en mesure de dénoncer les violations des droits humains partout dans le monde, en toute impartialité. Nous fonctionnons et finançons nos actions grâce au soutien financier de nos membres et de nos donateurs. Nous n’acceptons aucune subvention ou don des Etats, des partis politiques et ne sollicitons pas les entreprises.

Une ambition qui évolue

En cinquante ans, Amnesty International a profondément évolué. Notre champ d’intervention, initialement limité aux prisonniers d’opinion, s’est étendu à l’ensemble des droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme. Prix Nobel de la paix en 1977, Amnesty International rassemble aujourd’hui plus de 3 millions de membres et sympathisants et compte des sections ou structures dans 72 pays.